Mercredi 21 février 2018

Madrid

Les facettes du portrait

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 19 juillet 2007

Le Museo Thyssen-Bornemisza propose un parcours dense à travers ce genre revisité par les artistes de la fin du XIXe et XXe siècles.

MADRID - Le hasard fait parfois bien les choses. C’est ainsi grâce à des demandes de prêts réciproques que le Museo Thyssen-Bornemisza, à Madrid, et le Kimbel Art Museum, à Forth Worth, au Texas, se sont rendus compte qu’ils travaillaient simultanément à un projet d’exposition sur le portrait. Après avoir décidé de poursuivre ensemble leurs recherches, ils proposent actuellement à Madrid une première version de l’exposition « Le miroir et le masque. Le portrait du temps de Picasso », avant la seconde présentée du 17 juin au 16 septembre aux États-Unis.
Le portrait est un genre particulier dans la peinture, dans le sens où il renvoie à notre propre image. Par la représentation d’un visage, une multitude de sentiments sont exprimés, du bonheur à la tristesse, du doute à la sérénité. L’exposition de Madrid propose un parcours de la fin du XIXe à aujourd’hui, dépassant légèrement le champ chronologique du sous-titre, en l’occurrence l’époque de Picasso. Cette référence, même si le siècle de Picasso est aussi celui de l’abstraction, n’est pas qu’un simple effet de marketing, puisque les œuvres de l’Espagnol rythment le parcours, dans une discontinuité de style de bon aloi.

Clin d’œil
La première salle donne en quelque sorte le ton, avec ces échanges de regards, ses alternances de portraits et d’autoportraits, ces nombreuses interrogations qui tranchent avec la suffisance qui se lit dans le regard d’un jeune peintre promis à un bel avenir, Max Beckmann. Nous sommes en 1908 et l’artiste n’a alors que 24 ans. C’est un tout autre personnage, dont les yeux ont disparu dans un halo sombre, que brosse Edvard Munch. Mais le Norvégien a déjà 60 ans. De portrait en portrait, le style des artistes change, à l’exemple de celui de Kokoschka qui durant les six ans qui séparent Victoire de Montesquiou-Fezensac de Nell Walden aura gagné en matière. L’exposition réserve de nombreux trésors, comme ce postier de Van Gogh venu de Winterthour et un bel ensemble de Kirchner, ou des curiosités à l’image d’un Derain par Vlaminck, un des exemples du portrait d’un artiste par un autre, avant Miró par Balthus.
Plus loin, un bronze, le masque d’une femme par Picasso, dans le style des Demoiselles d’Avignon, renvoie par ses références à l’art primitif à Yvonne Landsberg de Matisse, extraordinaire composition tout en mouvement, prémices à une importante section consacrée au cubisme.
Au fil des salles, les commissaires proposent une véritable revue des grands courants de l’art du XXe siècle au travers du portrait. Un choix pointu des pièces, ainsi qu’un accrochage intelligent offrent à l’exposition une tension et une densité rares, sans pour autant s’interdire les clins d’œil, comme celui d’un Picasso à un Freud.
La seconde partie, accueillie dans les locaux du sponsor, Caja Madrid, réunit les œuvres les plus récentes, de Giacometti à Bacon et de Arikha à Hockney. Là, point de dialogue mais des présentations monographiques, souvent moins convaincantes, à l’image de sérigraphies de Warhol, dont les Polaroïd offrent une timide évocation du portrait photographique. Mais malgré tous les efforts, nous ne sommes manifestement plus ici dans la même cour. Il était difficile, en effet, d’égaler la démonstration du Museo Thyssen-Bornemisza.

Le miroir et le masque

- Commissaires : Paloma Alarcó et Malcolm Warner - Nombre de lieux : 2 - Nombre d’œuvres : 146

LE MIROIR ET LE MASQUE. LE PORTRAIT DU TEMPS DE PICASSO

Jusqu’au 20 mai, Museo Thyssen-Bornemisza, Paseo del Prado, 8, Madrid, tél. 34 913 690 151, www.museothyssen.org, tlj sauf lundi 10h-19h ; Fundación Caja Madrid, Plaza de San MartÁ­n, 1, Madrid, tél. 34 902 246 810, tlj sauf lundi 10h-20h. Cat. 342 p., 42 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°254 du 2 mars 2007, avec le titre suivant : Les facettes du portrait

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque