Vendredi 23 octobre 2020

Les étoffes du désert

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 25 mai 2001 - 91 mots

Le désert de Taklamakan, dans la région du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine, abrite et conserve depuis deux mille ans des étoffes précieuses de tribus semi-nomades.

La Fondation Abegg, de Riggisberg (Suisse), spécialisée dans la conservation de textiles anciens, expose (jusqu’au 4 novembre, tél. 41 61 269 88 33) les découvertes opérées en collaboration avec l’Institut d’archéologie et du patrimoine du Xinjiang. Parmi ces tissus, nombre d’attributs évoquent des cavaliers, des oiseaux fabuleux, ou comportent des motifs ornementaux et abstraits qui témoignent de l’importance accordée à la somptuosité des vêtements.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°128 du 25 mai 2001, avec le titre suivant : Les étoffes du désert

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque