Villeneuve d’Ascq

Les entrelacs de François Rouan

Le parcours du peintre depuis 1982

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 février 1995

D’abord présentée l’été dernier, dans une version légèrement différente, à la Kunsthalle de Düsseldorf, l’exposition François Rouan au Musée d’art moderne de Villeneuve-d’Ascq rassemble une centaine d’œuvres depuis 1982. Un ensemble de variations sur un tableau de Picasso y sera également montré.

VILLENEUVE-D’ASCQ - La dernière exposition de François Rouan dans un musée (au Centre Georges Pompidou) remonte à 1983. Celle qui s’ouvre au Musée d’art moderne en prend logiquement la suite, et entend mettre en évidence l’émergence de la figure humaine qui était jusque-là tenue en respect dans les entrelacs. De Cassone (1982-83) aux Cele parvint le mieux à exprimer la dimension tragique de l’existence. L’exposition de la Fondation Gianadda en présente naturellement plusieurs.

Les nus constituent un autre aspect important de cette exposition dont les œuvres proviennent, dans leur grande entre autres du Metropolitan de New York et des musées de Vienne et de Linz.

Une dizaine d’œuvres, prêtées, elles, par des collectionneurs privés, complètent cet  ionneurs privés, complètent cet , ouvert tous les jours de 10h à 18h, du 3 février au 14 maionstellations taboués (1992-93), le corps est la proie de différents types de métamorphoses, au travers desquelles il s’affirme de façon plus ou moins manifeste. Car dans la peinture de Rouan, le tressage est le principe directeur qui suscite à la fois de multiples mouvements et une temporalité dont le regard contemporain s’est quelque peu déshabitué. Ce n’est pas par hasard si le crâne, motif de la vanité par excellence, est devenu ces dernières années le thème majeur de l’œuvre.

"François Rouan", Musée d’art moderne, du 11 février au 28 mai, tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h. Catalogue avec des textes de Hubert Damisch, Denis Hollier, Marie-Luise Syring et Joëlle Pijaudier. Denis Hollier donnera une conférence le 23 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°11 du 1 février 1995, avec le titre suivant : Les entrelacs de François Rouan

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque