Vendredi 19 octobre 2018

Les empereurs du Nil

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2000 - 125 mots

En 30 av. J.-C., à la suite de la bataille d’Actium perdue par Marc-Antoine, Octave, le futur Auguste, s’empare de l’Égypte, passant sur le cadavre de la dernière reine lagide, Cléopâtre.

Depuis le règne d’Alexandre, le monde égyptien s’était progressivement hellénisé ; ce mouvement va se poursuivre sous la domination romaine. Les coutumes funéraires témoignent de cet étonnant syncrétisme : les défunts d’origine étrangère continuent de se faire momifier, mais le masque prend l’aspect d’un portrait dans la grande tradition gréco-romaine. D’autre part, l’empereur revêt le costume de Pharaon, les divinités se multiplient. Valenciennes, associée à Tongres, Lyon et Amsterdam, évoque jusqu’au 12 juin ces 400 ans de l’Égypte romaine, recevant pour l’occasion le renfort des collections de l’Institut d’égyptologie de l’Université de Lille III.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°101 du 17 mars 2000, avec le titre suivant : Les empereurs du Nil

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque