Jeudi 13 décembre 2018

Les Brèves : Tour Eiffel, Musée Guimet, Musée du Louvre

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 mai 1997 - 512 mots

Le premier étage de la Tour Eiffel accueille jusqu’au 25 mai une exposition de chefs-d’œuvre de l’artisanat thaïlandais organisée à l’initiative de la Support Foundation. Cette fondation, dont l’objet est de protéger et de promouvoir l’artisanat de la Thaï­lande, a été créée en 1976 par la reine Sirikit. Des formes primitives d’objets archéologiques à la somptuosité de l’artisanat de cour, sans oublier d’étonnants objets en vannerie, le savoir-faire, les techniques et les ma­tériaux traditionnels utilisés par les artisans sont mis en valeur grâce à une scénographie de Christian Duc, qui a reconstitué pour l’occasion un pavillon thaïlandais traditionnel.

Le Musée Guimet présente au Musée d’Art de Hongkong, jusqu’au 15 juin, 150 œuvres provenant principalement de ses collections dans le cadre de l’exposition "De Pékin à Versailles : les relations artistiques entre la Chine et la France". Cette manifestation, qui bénéficie d’un soutien de 2 millions de francs apportés par L’Oréal, retrace l’histoire des échanges entre l’Orient et l’Occident, du IIe siècle avant notre ère jusqu’au XVIIIe siècle. Elle a en outre pour but d’inciter des mécènes chinois à contribuer au financement des travaux de rénovation du Musée Guimet, qui viennent de débuter.

Le Musée du Louvre expose jusqu’au 13 juillet au Musée métropolitain des beaux-arts de Tokyo soixante-dix-sept tableaux de peintres français du XVIIIe siècle, tels Jean-Honoré Fragonard, François Boucher, Maurice La Tour, Hubert Robert, Jean-Baptiste Greuze… Cette exposition rompt avec la tradition de présenter au Japon des œuvres françaises plus tardives du XIXe, les Japonais étant particulièrement friands des peintres impressionnistes. L’exposition ira ensuite au Musée municipal des beaux-arts de Kyoto, du 2 août au 12 octobre. Son inauguration a coïncidé avec l’ouverture au Japon d’un serveur Internet en japonais sur le Musée du Louvre, financé grâce à une coopération avec le groupe cosmétique Shiseido. Adresse : http://www.louvre.or.jp

Le Centre national de la photographie (11 rue Berryer, 75008 Paris) expose, du 15 mai au 1  août, des œuvres d’Anthony Hernandez – Paysages pour les sans abris II –, Carl de Keyzer – Tableaux d’Histoire – et Pascal Convert – Direct, programme vidéo. L’espace de "l’atelier" sera offert à Sam Samore et Olivier Rebufa, après Philippe Gronon, Julien Maire et Jan Kopp.

Joël Kermarrec présente dans trois lieux de l’Est de la France une rétrospective de son œuvre depuis 1971. Le Crac Alsace à Altkirch propose ses peintures, objets, ardoises et photographies (1989-1996). Le "19" à Montbéliard expose ses peintures et objets (1972-1989), tandis que ses œuvres sur papier (1971-1996) sont réunies à la "Villa Steinbach", à Mulhouse. Jusqu’au 1er juin.

Jean-Luc Moulène, pour sa première exposition personnelle dans un musée à Paris, expose un ensemble de cinquante-deux photographies. Jörg Sasse travaille à partir de prises de vues du quotidien pour les transformer. Enfin, dans un tout autre registre, l’artiste coréenne Koo Jeong-A a conçu un projet spécifique pour "L’aquarium’. ARC, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, jusqu’au 22 juin

Pierre Huyghe, à Dijon, propose aux spectateurs de se déplacer dans un film en choisissant eux-mêmes la narration. En même temps, Angela Bulloch présente la première rétrospective de ses travaux. Le Consortium, Dijon, jusqu’au 14 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°37 du 2 mai 1997, avec le titre suivant : Les Brèves : Tour Eiffel, Musée Guimet, Musée du Louvre

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque