Les Brèves : Delacroix dessinateur, Milla ans d'art romain ...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 juin 1998

Delacroix dessinateur
Plusieurs expositions actuelles, celle de Tours en particulier, soulignent le talent d’Eugène Delacroix pour le dessin ou l’aquarelle. Détails pittoresques ou notations atmosphériques, au crayon ou au pinceau, l’artiste se fait l’observateur sensible et attentif de la nature, notamment celle des bords de Loire. De ce séjour en Touraine, il a ramené plusieurs carnets de croquis, dont le Carnet de Tours de 1828, qui fait l’objet d’une édition en fac-similé. Aquarelles et lavis offrent un panorama plus large de ses œuvres graphiques : portraits, animaux, intérieurs, paysages, architectures, études préparatoires… démontrent son attachement à ces techniques, lui qui vantait “le charme particulier de l’aquarelle, auprès de laquelle toute peinture à l’huile paraît toujours rousse et pisseuse”.

Eugène Delacroix, aquarelles et lavis, éditions du Laquet/RMN, 174 p., 225 F. jusqu’au 30 juin, 280 F. ensuite. ISBN  2-910333-57- 4 et 2-7118-3685-1.
Delacroix en Touraine, Musée des beaux-arts de Tours/William Blake & Co, 200 p., 200 F. ISBN 2-84103-076-8.
Eugène Delacroix, carnet de Tours 1828, Musée des beaux-arts de Tours/William Blake & Co, 250 F. ISBN 2-84103-077-6.

Mille ans d’art romain
Publiée il y a vingt-cinq ans, la monumentale synthèse de Bernard Andrae sur l’art romain fait aujourd’hui l’objet d’une nouvelle édition. Si les découvertes effectuées depuis n’ont pas remis en cause les schémas d’interprétation, elles ont affiné la connaissance de cet art dont les transformations ont épousé les évolutions politiques successives. Ont ainsi été mises en évidence les origines hellénistiques de cet apogée de la sculpture augustéenne qu’est l’Ara Pacis. L’auteur rappelle également l’importance de l’exhumation de la villa des Secundii en Campanie, dont les fresques permettent de suivre toute l’évolution de la peinture romaine en Italie. L’iconographie a par ailleurs été revue, et les sites archéologiques réactualisés, confirmant cette édition comme ouvrage de référence.

Bernard Andrae, L’art romain, Citadelles & Mazenod, 640 p., 183 ill. coul., 700 ill. n&b, 980 F. jusqu’au 30 juin, 1 200 F. ensuite. ISBN 2-85088-071-X.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°63 du 19 juin 1998, avec le titre suivant : Les Brèves : Delacroix dessinateur, Milla ans d'art romain ...

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque