Lundi 10 décembre 2018

Les Brèves : Bruno Réquillart, les frères Séeberger...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 septembre 1994 - 475 mots

Photographie

Bruno Réquillart, les frères Séeberger
Bruno Réquillart a fait don à l’État en décembre 1992 de son œuvre photographique : 72 000 négatifs, 3 000 diapositives, 350 tirages de référence, 1 000 tirages d’exposition… La Mission du Patrimoine Photographique expose sa série sur le parc de Versailles, réalisée à la fin de 1977 et considérée comme le point culminant de son travail. Âgé de 47 ans, Bruno Réquillart s’est tout d’abord tourné vers le reportage, bien qu’il ait fait des études dans une école de publicité. Il s’intéresse également à la danse et photographie le Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart pendant trois ans. Puis il mène un travail encore plus personnel, en privilégiant une recherche photographique conceptuelle. Il réalise alors des "séquences-constats" sur l’environnement urbain. À la fin des années soixante-dix, lorsque les musées commencent à l’exposer, il se désintéresse de la photographie et depuis 1991 se consacre exclusivement à la peinture. Soixante-cinq photographies du parc de Versailles sont exposées en regard d’épreuves originales de Steichen et d’Atget. Un ouvrage est publié en coédition par Marval, la RMN et l’AFDPP.
Par ailleurs, la Mission du Patrimoine Photographique relate l’aventure de trois frères Jules, Louis et Henri Séeberger, qui ont parcouru la France entre 1898 et 1939, pour répondre aux demandes d’éditeurs de cartes postales, de magazines, à celles des producteurs d’Hollywood à la recherche de documents sur des décors typiques. Soixante-dix photographies livrent un portrait des mœurs et de la manière de vivre du premier quart de ce siècle.
Expositions présentés à l’Hôtel de Sully, 62, rue Saint-Antoine 75004 Paris, du 15 septembre au 30 octobre.

John Vink, Xavier Lambours
Le Centre National de la Photographie (CNP) expose les photographies réalisées par John Vink (agence Magnum) dans les camps de réfugiés à travers le monde, où il a passé plus de douze mois durant les cinq dernières années.
Le CNP expose également le lauréat du Prix Niepce, Xavier Lambours (agence Métis), ainsi que ceux du prix "Moins Trente 94", bourse de la jeune photographie en France.
n Expositions présentées à l’Hôtel Salomon de Rothschild, 11 rue Berryer 75008 Paris, du 14 septembre au 17 octobre.

"Donner forme à une idée"
Le Passage de Retz a donné carte blanche à Izzika, enseignant d’architecture, conservateur de musée, plasticien du verre et de la porcelaine, orfèvre. Non seulement il lui offre sa première exposition personnelle en France mais l’a laissé inviter douze créateurs à travailler avec lui. Regroupées sous le titre de "donner une forme à une idée" les œuvres se rattachent à l’architecture, au design, au textile, à l’orfèvrerie, au verre, au graphisme, à la vidéo… Guscelli, Brandimarte, Braco, Dimitrijevic, Sylvain Dubuisson, Amos Gitai, Zvi Hecker, Sheila Hicks, Oskar Kogoj, Mickaël Levin, Daniel Libeskind, Peter Shire, Ettore Sottsass, Christo Zanartu sont les artistes invités.
Passage de Retz, 9, rue Charlot 75003 Paris, 13 septembre - 7 octobre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°6 du 1 septembre 1994, avec le titre suivant : Les Brèves : Bruno Réquillart, les frères Séeberger...

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque