Dimanche 25 février 2018

Les Bologne de Michael Hall

L'ŒIL

Le 7 juillet 2008

Alors que Jean Bologne est déjà à l’honneur au Louvre dans « Les bronzes de la couronne », nous le retrouvons avenue Matignon grâce à la collection de Michael Hall, spécialiste de la sculpture de la Renaissance italienne.

L’exposition propose 60 œuvres du maître du XVIe siècle, plus diverses les unes que les autres par le choix des matériaux travaillés – bronze, marbre, terracotta – mais aussi par la variété des sujets traités – animaux, scènes religieuses, mythologiques ou de rues. On y découvre son Mercure volant, L’Enlèvement d’une Sabine, Le Dindon... des œuvres illustres nous rappelant le rôle décisif joué par Jean Bologne dans l’histoire de la sculpture, faisant le lien entre l’art de Michel Ange et celui du Bernin. Une occasion unique de voir en France cet ensemble prestigieux, promis au Metropolitan Museum de New York.

Galerie Piltzer, jusqu’au 15 septembre, cat. éd. Somogy, 192 p., 180 ill., 250 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°507 du 1 juin 1999, avec le titre suivant : Les Bologne de Michael Hall

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque