Mercredi 21 février 2018

Le triomphe de Borromini

Rome et Vienne préparent le quatrième centenaire

Le Journal des Arts

Le 10 septembre 2008

Pour le quatrième centenaire de la naissance de Francesco Borromini, architecte génial et tourmenté, Rome et Vienne préparent une grande rétrospective où seront montrés les précieux dessins de l’Albertina.

VIENNE - Cet anniversaire ne sera célébré qu’à l’automne de l’année prochaine, mais les préparatifs battent déjà leur plein à Rome, où l’architecte baroque a laissé les plus éclatants exemples de son art, et à Vienne, où est conservé 80 % de son legs. En effet, si ses réalisations sont parmi les fleurons de la capitale italienne, l’Autriche possède pas moins de 600 feuillets avec 700 dessins, rassemblés après son suicide en 1667. Dès le début du XVIIIe siècle, l’antiquaire et collectionneur prussien Philipp Baron von Stosch avait acquis cette partie du legs, vendue en 1769 à la bibliothèque des Habsbourg. Après la fin de l’Empire austro-hongrois, le précieux ensemble a intégré les collections de l’Albertina. Celle-ci prépare, en collaboration avec la Bibliothèque Hertziana de Rome, une vaste exposition sur Borromini, prévue au Palais des Expositions du 15 décembre 1999 au 21 février 2000 (période d’affluence liée au Jubilé), et à Vienne du 15 mars au 15 mai suivants.

L’exposition retracera tout autant la vie et l’œuvre de Borromini que l’ambiance artistique et socio-culturelle de l’époque. Y seront présentés les projets et les dessins du legs – montrés pour la dernière fois, et en partie seulement, il y a trente ans – ainsi que les maquettes et reconstitutions, récentes pour la plupart, de ses œuvres et de projets non réalisés : de Sant’Ivo alla Sapienza à la basilique Saint-Jean-de-Latran, de Sant’Andrea della Fratte à la sacristie de Saint-Pierre de Rome et à la chapelle dell’Albero dans le Dôme de Milan. La chapelle du Sépulcre de Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines, grâce à ses dimensions réduites (2,5 m de diamètre), sera reconstituée à l’échelle 1/1. À l’occasion de ce quatrième centenaire, un cédérom rassemblera le catalogue complet des projets de Borromini conservés à l’Albertina. Il permettra au public de visiter virtuellement l’intérieur des bâtiments réalisés ou demeurés sur le papier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°67 du 25 septembre 1998, avec le titre suivant : Le triomphe de Borromini

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque