Vendredi 14 décembre 2018

Culture

Le temps de la réflexion

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2006 - 451 mots

À travers une exposition sur le Siècle des lumières, la Bibliothèque nationale de France éclaire notre vision de la société européenne d’aujourd’hui.

 PARIS - À l’heure où les questions de laïcité, d’éducation, de respect d’autrui, de liberté d’expression, de morale ou de sécurité animent le débat politique, la Bibliothèque nationale de France (BNF) consacre une exposition à la pensée des Lumières, née en Europe au XVIIIe siècle.
À travers une scénographie didactique et rythmée – bornes interactives, gravures alternant subtilement avec des documents écrits, galerie de peintures –, la BNF invite le public à un examen critique de son époque. La visite débute sur l’hommage rendu à deux figures représentatives des Lumières : Rousseau, avec l’édition originale de son Discours sur l’origine de l’inégalité (1755), et Mozart, dont la partition originale de Don Giovanni rappelle l’esprit novateur de sa musique. Pour témoigner du regard dont bénéficie nouvellement l’enfance et plus généralement l’individu au XVIIIe siècle, mais aussi pour rendre compte du quotidien des plus humbles, de l’univers carcéral ou du monde citadin d’alors, la galerie de peintures réunit des tableaux de Boucher, Vernet, Greuze, Fragonard, Chardin et Magnasco. Cet espace central permet d’accéder à de petites antichambres qui déclinent chacune un thème particulier (Religion et athéisme ; L’avènement de l’individu ; L’ordre politique…), en faisant dialoguer auteurs anciens et dessinateurs contemporains. Ainsi, aux côtés de manuscrits signés Voltaire, Diderot, Jonathan Swift, Beaumarchais ou Condorcet, les dessinateurs Marjane Satrapi, Gotlib et Brétécher ont libre champ sur le même sujet dans de courtes vidéos. « L’esprit des Lumières, les droits de l’homme et Voltaire sont remis en cause tous les jours, nous sommes en plein dedans ! », lance un Plantu qui revendique son rôle de dessinateur critique « en colère ».
En conclusion, la BNF donne la parole à des intellectuels originaires du monde entier dans des entretiens audiovisuels. Ainsi l’écrivain et poète Abdelwahab Meddeb s’exprime-t-il sur l’Islam ; Élikia M’Bokolo, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, sur l’Afrique noire ; et Anne Cheng, professeure à l’Institut national des langues et civilisations orientales, sur la Chine… Un parcours particulièrement plaisant et accessible à tous, pour appréhender en textes et en images les fondements des sociétés modernes.

LUMIÈRES ! UN HÉRITAGE POUR DEMAIN

Jusqu’au 28 mai, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, quai François-Mauriac, 75013 Paris, tél. 01 53 79 59 59, www.bnf.fr, tlj sauf lundi, 10h-19h et 13h-19h le dimanche. Catalogue, 192 p., 44 euros, ISBN 10-7177-2343-9. - Commissariat : Tzvetan Todorov, directeur de recherche au CNRS, historien et philosophe ; Yann Fauchois, conservateur à la BNF ; avec la participation de Thierry Grillet, BNF - Scénographie : Mitia Claisse, Marianne Klapisch, Jeanne Bovier-Lapierre - Nombre de salles : 8

La « Femme Lumières »

En contrepoint à l’exposition « Lumières ! » et à l’occasion du tricentenaire de la naissance de Madame Du Châtelet, la BNF rend hommage à cette femme savante et mondaine qui vécut librement ses passions. Près de deux cents pièces sont présentées – les manuscrits qu’elle légua à la BNF, mais aussi des peintures, costumes, objets précieux et instruments scientifiques – selon une atmosphère rocaille inspirée de Watteau, Lancret, Pater et des « Fêtes galantes » qui animèrent la première moitié du XVIIIe siècle. « Madame Du Châtelet, femme des Lumières », BNF, site Richelieu, galerie Mazarine, 58, rue de Richelieu, 75002 Paris. Jusqu’au 3 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°233 du 17 mars 2006, avec le titre suivant : Le temps de la réflexion

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque