Vendredi 13 décembre 2019

Le raffinement chinois

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 décembre 2004 - 93 mots

GENÈVE - Le Musée Rath voyage dans l’univers délicat des lettrés chinois du XVIIe siècle. Cent trente objets provenant du Musée de Shanghaï lèvent le voile sur les jardins secrets de ces fonctionnaires qui, en ces temps de troubles, devenaient poètes, musiciens, peintres et calligraphes « à l’ombre des pins ». L’exposition présente les outils de travail raffinés de ces artistes amateurs, leurs créations et les richesses de leurs collections privées composées d’œuvres antiques et contemporaines.

« À l’ombre des pins. Chefs-d’œuvre d’art chinois du Musée de Shanghaï », Musée Rath, place Neuve, Genève, tél.  41 22 418 33 40. Jusqu’au 16 janvier 2005.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°204 du 3 décembre 2004, avec le titre suivant : Le raffinement chinois

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque