Mercredi 17 octobre 2018

Le Grand Siècle de Bossuet

L'ŒIL

Le 1 mai 2004 - 334 mots

Prêtre et archidiacre de Metz jusqu’en 1658, prédicateur lorsqu’il rencontre saint Vincent de Paul
– il prononce ses Sermons et autres Oraisons funèbres, à Paris devant la cour et le roi –, précepteur du grand dauphin en 1670, académicien l’année suivante, écrivain et théologien, Jacques Bénigne Bossuet (1627-1704) est un personnage complexe. Engagé dans les combats et les préoccupations de son siècle, il lutte contre la misère, les discriminations, se dresse contre les excès de dépenses de la cour tout en gardant la confiance de Louis XIV. Surnommé l’Aigle de Meaux (il y est évêque de 1682 jusqu’à sa mort), il combat avec ferveur le protestantisme, le jansénisme et le quiétisme, doctrine mystique qui prône la passivité de l’âme. Pour célébrer comme il se doit le tricentenaire de la mort de Bossuet, le musée installé dans l’ancien palais épiscopal organise, en ouverture des nombreuses manifestations prévues à cette occasion – colloques, concerts de musique baroque, conférences, concours d’éloquence et fêtes en tout genre –, une exposition consacrée à la peinture du Grand Siècle. Celle-ci rassemble quelques-uns des plus illustres peintres contemporains de Bossuet, Philippe de Champaigne, les frères Le Nain, Georges de La Tour (Saint Sébastien soigné par Irène), Pierre Mignard, Noël Coypel, Hyacinthe Rigaud (un portrait de Bossuet, un autre de Louis de France dit le Grand Dauphin devant le siège de Philippsburg), Charles Le Brun, Jean Restout ou Louis Ferdinand Elle, représenté par un Portrait de Madame de Montespan soutenue par les trois grâces. Des objets d’art religieux, des pièces d’orfèvrerie, des manuscrits, des imprimés, des gravures et de nombreux documents complètent l’accrochage en évoquant les différentes facettes de la personnalité de Bossuet. Organisé de façon thématique – Louis XIV et le pouvoir, les fastes et les intrigues de la Cour, la religion, la misère… – le parcours de l’exposition rassemble une centaine de pièces issues de collections publiques et privées.

« Bossuet, miroir du Grand Siècle », MEAUX (77), musée Bossuet, palais épiscopal, tél. 01 64 34 84 45, 3 avril-1er août.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°558 du 1 mai 2004, avec le titre suivant : Le Grand Siècle de Bossuet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque