Vendredi 14 décembre 2018

musée

Le Frac Limousin à Beaubourg

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 mai 2001 - 269 mots

Au format d’un clavier d’ordinateur, le catalogue qui accompagne l’exposition présentée au Centre Pompidou, intitulée « AZERTY, un abécédaire autour des collections du Frac Limousin », en dit long sur la singularité et l’originalité de cette institution. Créé comme ses semblables au début des années 80 dans la foulée de la décentralisation, installé dans d’anciens entrepôts à la puissante architecture voûtée d’arcs en plein cintre et dirigé ces dix dernières années par Frédéric Paul, le Frac Limousin s’est constitué une collection de toute première qualité. Son intérêt est d’avoir notamment réuni des œuvres d’artistes des années 60-70 et des années 90, mettant en évidence une convergence d’attitudes et de pratiques liées tant à la performance ou à la dématérialisation de l’objet d’art qu’aux jeux du langage et à la remise en question du statut de l’image. De A comme Alambic à Z comme Zélé, en passant par C comme Closky, H comme Hypothèse, K comme Kitsch, N comme Nommer ou W comme Wegman, « AZERTY » se décline sur le mode du dossier. Chacun d’eux met ainsi en évidence une orientation spécifique dans le champ de la création contemporaine (peinture, photographie, inventaire, installation, vidéo), les œuvres du Frac étant ici et là confortées par des prêts extérieurs. En un parcours à la fois conceptuel et visuel, la collection du Frac Limousin pose sur l’art d’aujourd’hui un regard d’une étonnante acuité, sans afféterie aucune pour les effets de mode, et dans l’intelligence d’une relation à l’histoire somme toute récente des avant-gardes contemporaines.

- PARIS, Centre Pompidou, galerie Sud, 19, rue Beaubourg, tél. 01 44 78 12 33, 18 mars-14 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Le Frac Limousin à Beaubourg

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque