Mardi 10 décembre 2019

Sotteville-lès-Rouen (76)

Le cinéma au défi de la vidéo d’artiste

Frac Normandie Rouen - Jusqu’au 5 janvier 2020

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 29 octobre 2019 - 267 mots

« Remake. Quand la vidéo rejoue le cinéma », l’exposition proposée au Frac Normandie Rouen prend pour point de départ – et d’appui – la manifestation que dédie au même moment le Musée des beaux-arts de la ville (jusqu’au 20 février) aux liaisons heureuses entre arts et cinéma.

Il s’agit ainsi malicieusement d’un remake d’exposition visant à interroger, d’une part, cette pratique consistant dans l’univers du cinéma à faire une nouvelle version ou une reprise d’un film déjà existant et, d’autre part, à questionner comment les artistes d’aujourd’hui rejouent, entre fascination et ironie, l’histoire du septième art, des premières expériences cinématographiques de la fin du XIXe siècle aux grandes références filmiques du XXe. Réunissant une vingtaine de plasticiens, de Dennis Adams à Anne-Mie Van Kerckhoven, en passant par Ange Leccia, Rose Lowder, Yazid Oulab ou encore Hugues Reip, le parcours déploie, sur deux niveaux, près d’une trentaine d’œuvres vidéo invitant les visiteurs à ressentir, de manière assez jouissive lorsque l’on est cinéphile, un effet de déjà-vu nous conduisant à interroger les notions de reprise, de nouvelle version ou d’adaptation dans la création postmoderne actuelle. Au rez-de-chaussée, les œuvres présentées revisitent en beauté les précurseurs et les pionniers du cinéma industriel et expérimental (Muybridge, Marey, les frères Lumière, Méliès, Duchamp…), pendant qu’à l’étage des plasticiens joueurs, tel Julien Prévieux surjouant dans sa vidéo lo-fi le spectaculaire des James Bond, réinventent le cinéma de genre en reprenant, jusqu’à l’absurde, son imagerie et ses procédés narratifs. On sort de ce grand huit filmique à la fois amusé et séduit par le jeu vertigineux des échanges et contaminations entre vidéo plasticienne et cinéma.

« Remake. Quand la vidéo rejoue le cinéma »,
Frac Normandie Rouen, 3, place des Martyrs-de-la-Résistance, Sotteville-lès-Rouen (76), www.fracnormandierouen.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°728 du 1 novembre 2019, avec le titre suivant : Le cinéma au défi de la vidéo d’artiste

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque