Mercredi 11 décembre 2019

L’avant-garde russe à Monte-Carlo

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 145 mots

MONACO - Créée en 1910 à Moscou, l’association du Valet de Carreau a joué un rôle central dans la diffusion du cubisme et du fauvisme en Russie en organisant la venue d’œuvres de Picasso, Braque, Derain et Matisse.

Active jusqu’en 1916, elle a été un des principaux lieux de fermentation de l’avant-garde russe et un pont avec l’étranger, l’association entretenant des liens privilégiés avec le Blaue Reiter allemand. À travers une centaine d’œuvres d’une quinzaine d’artistes alors actifs dans le cercle du Valet de Carreau comme Tatline, Larionov, Kouprine, Kontchalovsky, Lentoulov, Machkov, Falk ou encore Gontcharova, l’exposition proposée par la fondation monégasque Ekaterina revient sur un épisode central de l’histoire de l’art moderne.

« Les peintres russes du Valet de Carreau, de Cézanne à l’avant-garde », Salle d’exposition du quai Antoine-Ier, 4, quai Antoine-Ier, 98000 Monaco, tél. 377 93 15 83 03. Jusqu’au 12 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : L’avant-garde russe à Monte-Carlo

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque