Lundi 24 septembre 2018

Lauréats du prix Altadis

Par Marie Maertens · L'ŒIL

Le 1 août 2007 - 326 mots

Pour la septième année consécutive, Altadis soutient la création contemporaine française et espagnole. Six plasticiens, présélectionnés par Caroline Bourgeois, directrice artistique du Plateau, et Mariano Navarro, commissaire et critique d’art, bénéficient d’une présentation en galerie et de l’édition d’un livre chez Actes Sud. Commençant à la Cosmic Galerie à Paris, l’exposition ira à Madrid chez
Salvador Diaz durant le mois de juillet.
Juan López est né en 1979. Malgré son jeune âge, il est déjà l’auteur d’une œuvre dense, tournée vers l’environnement urbain et poétisant les messages commerciaux ou publicitaires. Miki Leal apporte aussi un supplément d’âme à ses peintures figuratives. La couleur glisse, le détail se fait absent, tout comme la recherche d’effet spectaculaire, conférant une douceur et une atemporalité à ses toiles. Pour Manu Arregui, le monde virtuel tend à remplacer la réalité. Il cite souvent Baudrillard dans ses vidéos. Dans Bonjour Baudrillard, un personnage virtuel exprime sa détresse existentielle et sa difficulté à assumer sa particularité de petit être technologique.
Côté français, on retrouve un jeune couple qui monte : Florentine et Alexandre Lamarche/Ovize. Partenaires contradictoires (donc moteurs), ils partent souvent de contraintes et aiment que leurs œuvres attirent tout en repoussant le spectateur. Leurs sculptures semblent souvent se dégrader ou être en équilibre fragile. Les sculptures et installations de Sophie Dubosc sont aussi très séduisantes. Ses objets cachent ou se cachent. Elle joue avec les éléments de décor issus du théâtre comme d’épais rideaux de velours qui ne donnent sur rien d’autre qu’un mur de plâtre blanc alors que l’imaginaire du regardeur est déjà loin…
Plus terre à terre, Abraham Cruzvillegas se concentre sur l’économie et le monde agricole à l’aide d’objets courants et usuels. Tous ces jeunes poulains ne sont pas encore reconnus ou introduits sur le marché de l’art. Une bonne raison de s’intéresser à eux.

Prix Altadis Arts plastiques, Cosmic Galerie, 7-9, rue de l’Équerre, Paris XIXe, tél. 01 42 71 72 73, du 14 mars au 8 avril 2007.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°589 du 1 mars 2007, avec le titre suivant : Lauréats du prix Altadis

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque