Jeudi 20 septembre 2018

centre d’art

L’artiste face au monde

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 mars 2000 - 326 mots

« Que croyez-vous que soit un artiste ? Un imbécile qui n’a que des yeux s’il est peintre, des oreilles s’il est musicien, ou une lyre à tous les étages du cœur s’il est poète, ou même s’il est boxeur, seulement des muscles ? Bien au contraire, il est en même temps un être politique, constamment en éveil devant les déchirants, ardents ou doux événements du monde, se façonnant de toute pièce à leur image. » Ces paroles sont signées Pablo Picasso. Elles pourraient aisément servir d’exergue
à l’exposition que l’on peut voir en ce moment au Magasin. Rassemblées par Christine Macel et Paul Ardenne sous le titre générique de « Micropolitiques », les œuvres qui y sont présentées visent en effet à mettre en évidence ce qu’il en est non des grandes idées, voire des idéologies, qui ont pu porter l’art des quarante dernières années mais de l’inscription sociale des artistes à la vie de la cité au jour le jour. Point de discours grandiloquent, mais une relation de proximité individuelle, directe et éprouvée. Nombreux sont les artistes contemporains qui, faute de réussir à refaire le monde, ont opté pour des formes d’action qui tentent de l’infléchir, voire de le changer, comme le prétendait il y a quelques années l’intitulé de la Biennale de Lyon. Ils le font tant en prenant la réalité à bras le corps et en l’interrogeant dans leur travail qu’en cherchant à dessiller nos yeux et notre esprit sur les conditions du monde dans lequel nous vivons. De Beuys à Villeglé en passant par Blocher, Boucherot, Cadere, Filliou, Gonzalez-Torres, Paraponaris, Scurti et van Lieshout, « Micropolitiques » mêle des propositions d’artistes de générations et de démarches très diverses. Parce que la condition d’être politique est universelle et qu’elle s’adresse à tout un chacun. Un rappel bien venu en une époque où l’on se gargarise trop facilement de la simple qualité citoyenne.

GRENOBLE, Centre national d’Art contemporain, Le Magasin, jusqu’au 30 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°514 du 1 mars 2000, avec le titre suivant : L’artiste face au monde

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque