Dimanche 21 octobre 2018

Centre Georges Pompidou

L’art et la vie "hors-limites"

De Kaprow à Mike Kelley, quarante ans d’iconoclasme

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 novembre 1994 - 302 mots

\"L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art\", disait Robert Filliou. à cette enseigne, l’exposition organisée par Jean de Loisy et intitulée \"Hors-limites, l’art et la vie, 1952-1994\", entend retracer quelques-unes des étapes essentielles de l’art contemporain, de l’après-guerre à aujourd’hui.

PARIS - Dans le sillage profond de Marcel Duchamp et Jackson Pollock, Allan Kaprow fut le premier à promouvoir l’attitude de l’artiste comme forme d’art. De New York à Vienne et Tokyo, l’onde de choc du happening se traduira en divers mouvements qui veulent briser les frontières de l’art et de la vie : l’Actionnisme viennois, Fluxus, le Body Art, Gutaï, mille formes de performance mettront, de façon plus ou moins radicale, le corps à contribution pour un art le plus souvent éphémère.

L’exposition ne se veut pas seulement historique (avec des œuvres de Georges Brecht, William Burroughs, John Cage, Henri Chopin, Yves Klein, La Monte Young, Otto Muhl ou Wolf Vostell, parmi une quarantaine d’autres), mais entend montrer toute l’actualité du sujet en sollicitant des créations inédites d’artistes plus jeunes comme Matthew Barney, Fabrice Hybert, Philippe Perrin, Jana Sterbak ou Franz West. Jean de Loisy remarque que "la particularité, l’insolence, la vitalité et la fécondité de ces artistes n’ont pas été évaluées à leur juste valeur par les historiens".

Si des rétrospectives de Fluxus, par exemple, ont pu avoir lieu dans le passé, cette exposition sera l’un des premiers bilans d’une époque et d’un "style" féconds en ruptures et en innovations. Elle entend restituer aux artistes français (à travers, notamment, le nouveau réalisme et la poésie sonore) une place prépondérante. Un cycle de vidéos et de films expérimentaux, moyens indispensables de documentation de ces tendances, donnera toute sa substance à ce projet.

"Hors-limites, l’art et la vie, 1952-1994", Centre Georges Pompidou, du 9 novembre au 23 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°8 du 1 novembre 1994, avec le titre suivant : L’art et la vie "hors-limites"

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque