Vendredi 28 février 2020

L’art du XXe siècle attend toujours

Report du \"XXe siècle : l’ère de l’art moderne\"

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 1 mai 1996 - 230 mots

La grande exposition itinérante \"Le XXe siècle : l’ère de l’art moderne\", qui devait être présentée cette année à Berlin, Londres et New York, est reportée à 1997-1998.

LONDRES (de notre correspondant) - Trois raisons expliquent ce report. Le Guggenheim Museum de New York n’a pu tenir le calendrier prévu. Certains prêts importants ont été refusés cette année, et leur obtention paraît plus probable en 1997. Enfin, organiser une exposition aussi coûteuse représentait une aventure financière trop risquée pour la Royal Academy, si peu de temps après "L’Afrique : l’art d’un continent".

En 1997, "Le XXe siècle" devrait être présenté au Martin Gropius Bau de Berlin, de mai à juillet, puis à Londres, de septembre à décembre, et enfin au Guggenheim, de janvier à mars 1998.
 
La National Portrait Gallery, en raison de l’exposition qu’elle consacre à Raeburn, s’est retirée de la manifestation qui ne se déploiera plus que dans trois lieux à Londres : la Royal Academy, la Hayward Gallery et la Whitechapel Gallery.

À l’automne, la Royal Academy organisera en remplacement une exposition d’architecture, "Des ponts dans la ville" (du 26 septembre au 8 décembre), et la Hayward Gallery présentera les acquisitions récentes de l’Arts Council (de septembre à dé­cembre). La National Portrait Gal­lery prolongera l’exposition "L’art des cadres de tableaux" jusqu’en février 1997. Quant à la Whitechapel Gallery, elle n’a pas encore fait connaître son programme.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°25 du 1 mai 1996, avec le titre suivant : L’art du XXe siècle attend toujours

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque