Mercredi 20 février 2019

L’art du New Deal

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 1996 - 182 mots

Man of steel (L’homme d’acier), de Samuel Margolies, est l’une des 100 œuvres présentées par le Musée-Galerie de la Seita dans l’exposition \"L’Amérique de la Dé­pres­sion, artistes engagés des années 30\", du 18 décembre au 22 février prochain.

Pour l’équipe de Roosevelt, parmi les dix millions de chômeurs de l’après 1929, les 10 000 artistes sans emploi avaient "le droit de manger comme les autres". Engagés dans le cadre d’une série de programmes pour les arts, ils ont créé des milliers de fresques murales, de sculptures, et plus de 100 000 toiles et gravures dont beaucoup ont aujourd’hui disparu. Quelques musées et collectionneurs ont heureusement su les préserver. Le "New Deal Art" est bien connu aux États-Unis, où il a fait l’objet de nombreuses expositions. Celle de la Seita est la première en Europe. Nous lui consacrerons un Journal des Expositions dans notre prochain numéro.

L’AMÉRIQUE DE LA DÉPRESSION, ARTISTES ENGAGÉS DES ANNÉES 30, du 18 décembre au 22 février, Musée-Galerie de la Seita, 12 rue Surcouf, 75007 Paris, tél. 01 45 56 60 17, tlj sauf dimanche et jours fériés, 11h-19h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°31 du 1 décembre 1996, avec le titre suivant : L’art du New Deal

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque