Dimanche 15 septembre 2019

L’art du nécessaire

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 143 mots

RUEIL-MALMAISON - Témoins des siècles passés, les nécessaires – ces coffrets regroupant les accessoires essentiels à une activité – sont à l’honneur au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (Hauts-de-Seine).

L’institution a réuni plus de 80 pièces du XVIIe siècle aux années 1930 : les premiers nécessaires destinés à la préparation d’un repas, à un usage scientifique ou dévolus à la toilette, la couture, l’écriture… Sous Louis XVI, toutes ces fonctions pouvaient être réunies au sein d’un même ensemble, à l’image de l’imposant Nécessaire dit de Marie-Antoinette. Parmi les pièces d’exception, citons le nécessaire offert par Napoléon à Joséphine et la Barbière du prince Eugène, trésor national récemment entré dans les collections de Malmaison.

« Indispensables nécessaires », Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, avenue du Château, 92500 Rueil-Malmaison, tél. 01 41 29 05 56. Jusqu’au 14 janvier 2008.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : L’art du nécessaire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque