Vendredi 14 décembre 2018

centre d’art

A la rencontre du monde

L'ŒIL

Le 1 février 2001 - 153 mots

Parcourir le monde avec la volonté de le découvrir et de le comprendre, rencontrer l’autre et témoigner des diverses cultures des sociétés qui nous entourent, tels sont les objectifs de François Fontaine
et Christophe Smets, jeunes photographes reporters. Né en 1968, le premier traite ses sujets de manière distanciée, entre constat social et vision poétique. L’exposition de ses photographies témoigne des différents périples qui l’ont mené, depuis 1991, au Vietnam, au Caire, en Roumanie, en Birmanie, à Phnom-Penh (portraits de prisonniers), jusqu’à son reportage le plus récent, la série de La Semaine Sainte à Grenade. Christophe Smets, quant à lui, porte un regard déterminé et résolument social, traitant de thèmes comme l’autisme ou la pratique du cirque par des handicapés (série Handicirque, 1999). Avec des œuvres profondément humaines et ancrées dans la réalité, tous deux invitent à s’interroger sur l’existence d’autrui et à réfléchir sur soi-même.

GENTILLY, Maison Robert Doisneau, jusqu’au 18 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°523 du 1 février 2001, avec le titre suivant : A la rencontre du monde

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque