La porcelaine dans tous ses états

L'ŒIL

Le 1 juillet 1999

La capitale limousine reçoit durant la période estivale, un véritable feu d’artifices de manifestations artistiques.

Quatre expositions principales y sont à l’honneur. Invitation à l’évasion vers des horizons légendaires, « Voyage de porcelaine » accueille sur 300 m2, 800 pièces issues des plus prestigieux noms de la porcelaine de Limoges : Ancienne Manufacture Royale, Bernardaud, Oquet, Havilland, Raymond... La rétrospective du sculpteur Édouard Marcel Sandoz se tient au Musée national de la Porcelaine, ou humour et poésie se côtoient autour de 200 œuvres inédites. Le temps d’un été, Vallauris, réputée pour ses ateliers de céramistes, s’exile à la manufacture Bernardaud, qui permet au spectateur d’admirer des pièces du célèbre atelier Madoura, ainsi que cinq céramiques de Picasso. Cette manufacture expose également, les étonnantes créations de porcelaine de 11 artistes de diverses nationalités qui se sont amusés à jouer avec ce matériau. On y retrouve : Jean-Charles de Castelbajac, César et Roy Liechtenstein...

LIMOGES, divers lieux, à partir du 16 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°508 du 1 juillet 1999, avec le titre suivant : La porcelaine dans tous ses états

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque