Vendredi 22 novembre 2019

La métaphore des mers du Sud

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 novembre 2005 - 141 mots

SAARBRÜCKE - Fondé à Dresde en 1905, Die Brücke (le pont) est l’un des principaux groupes de l’expressionnisme allemand. Agressifs et antibourgeois, ses protagonistes rejetaient toutes les écoles et ont enfreint les règles classiques de la représentation dans leurs œuvres. Pour célébrer le centième anniversaire de Die Brücke, le Saarlandmuseum, à Saarbrücke, en Allemagne, s’intéresse à un aspect singulier du mouvement : la fascination qu’exerçaient sur ces artistes les mers du Sud et les mondes exotiques. Une trentaine de peintures et plus de 80 œuvres sur papier mettent en exergue l’importance de la couleur, le principal moyen d’expression des sensations personnelles. Sous les coups de pinceaux de Pechstein, Kirchner, Heckel ou Nolde, les mers du Sud deviennent la métaphore d’une véritable libération artistique.

« Die Brücke dans les mers du sud. L’exotisme de la couleur », Saarlandmuseum, Bismarckstraße 11-19, Saarbrücke, Allemagne, tél.  49 681 9964 222/270. Jusqu’au 8 janvier 2006.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°225 du 18 novembre 2005, avec le titre suivant : La métaphore des mers du Sud

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque