Mercredi 28 octobre 2020

La dernière moisson de Tagore

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 février 2012 - 109 mots

PARIS - Rabîndranâth Tagore (1861-1941) n’est pas seulement un immense poète et écrivain bengalais (Prix Nobel de littérature en 1913).

Vers la fin de sa vie, il réalisa des milliers de dessins à l’encre sur papier dont une centaine est exposée au Petit Palais, à Paris, sur des cimaises jaunes très prégnantes. Au croisement de la culture indienne (riches couleurs) et occidentale (géométrisation des lignes), son œuvre peinte, tout entière issue de son imagination, révèle un solide talent.

« Peintures de Rabîndranâth Tagore. La dernière moisson »

Petit Palais, Musée des beaux-arts de la Ville de Paris, av. Winston-Churchill, 75001 Paris, tél. 01 53 43 40 00. Jusqu’au 11 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°363 du 17 février 2012, avec le titre suivant : La dernière moisson de Tagore

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque