Mercredi 19 février 2020

La démarche funèbre de John Soane

Architecture funéraire à la Dulwich Picture Gallery

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 mars 1996 - 363 mots

Architecte et collectionneur influent du XIXe siècle, Sir John Soane a conçu de nombreux projets de monuments funéraires qui sont au centre d’une exposition à la Dulwich Picture Gallery. \" Soane et la mort \" a été organisée notamment à partir des riches collections du John Soane Museum, situé entre le British Museum et le Courtauld Institute.

LONDRES - Une soixantaine de dessins de tombeaux et de monuments, ainsi que des maquettes et des objets personnels témoignent de l’intérêt que Sir John Soane portait à l’architecture funéraire. Parmi les grandes réalisations réunies à la Dulwich Picture Gallery, les plans du caveau de sa propre famille dans le cimetière de Saint-Pancras, ainsi qu’un projet pour Lord Bridport, héros de la marine de guerre. Différents portraits de personnes dont John Soane a contribué à perpétuer le souvenir sont également exposés, tel que le mausolée des fondateurs de la Dulwich Picture Gallery, Noël Desenfans et Francis Bourgeois.

Très influencé par les réalisations des architectes de l’époque classique, dont il avait étudié les monuments durant un séjour de trois ans en Italie, les projets de Soane rejettent l’iconographie chrétienne pour s’inspirer du symbolisme païen. Ainsi, une grande colonne dorique romaine, élevée à la mémoire de James Evelyn, en 1785-1786, s’orne à la base d’un serpent qui se mord la queue, symbole d’éternité dans l’Égypte ancienne.

John Soane avait lui-même souhaité que sa maison soit préservée en l’état après sa mort, survenue en 1837. Elle est devenue, depuis, un musée ouvert au public, dédié à la mémoire de son propriétaire défunt. L’architecte ne se préoccupait pas tant de la mort mais de la postérité : le décor funéraire auquel il a consacré une si grande part de son temps et de son talent était élaboré non pour ceux qui quittaient ce monde, mais pour ceux y restaient, afin de les aider à porter le deuil et demeurer fidèle à la mémoire de leurs morts.

SOANE AND DEATH ("Soane et la mort"), Dulwich Picture Gallery, Londres, College Road, ouvert tlj sauf lundi de 10h à 17h (samedi, à partir de 11h, et dimanche 14h), du 29 février au 12 mai. Catalogue édité sous la direction de Gilles Waterfield, commissaire de l’exposition.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°23 du 1 mars 1996, avec le titre suivant : La démarche funèbre de John Soane

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque