Vendredi 14 décembre 2018

Washington

La collection du facteur Vogel

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 septembre 1994 - 218 mots

Dorothy et Herbert Vogel, libraire et employé des postes, exposent leur collection à la National Gallery.

WASHINGTON - Il n’y a pas que de richissimes collectionneurs. La National Gallery de Washington le démontre en exposant la collection des époux Vogel, libraire et employé des postes, aujourd’hui à la retraite.

Mais s’ils n’ont pas de fortune et habitent le même petit appartement depuis des décennies, les Vogel ne sont pas tout à fait des inconnus. Le milieu artistique new-yorkais s’est très vite intéressé à ce couple singulier qui, depuis les années 1960, consacre la moitié de ses revenus à l’acquisition de dessins et d’œuvres de petits formats d’artistes au début de leur célébrité.

Ils commencèrent avec Sol Le Witt et Don Graham, puis continuèrent avec des artistes tels que Robert Mangold, Donald Judd, Christo, Richard Tuttle, John Cage, Richard Artschwagen, Carl Andre, Vito Acconci, Joseph Beuys, Daniel Buren, Joseph Kosuth, Edward Ruscha, Robert Ryman.

Cette collection, dont on peut voir quatre-vingt dix œuvres à la Na­tio­nal Gallery jusqu’au 27 novembre, donne un aperçu très complet sur l’art minimal et conceptuel. En 1992, les époux Vogel ont fait part de leur intention d’en faire don à la National Gallery.

\"De l’art minimaliste à l’art conceptuel : œuvres de la collection Dorothy et Herbert Vogel\"

Washington, National Gallery, jusqu’au 27 novembre 1994.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°6 du 1 septembre 1994, avec le titre suivant : La collection du facteur Vogel

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque