Dimanche 24 janvier 2021

Vitré (35)

La balade de Tom Arndt

Galerie de l’artothèque jusqu’au 10 avril 2016

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 21 février 2016 - 269 mots

Sur le bord d’un trottoir de Chicago, un homme aux cheveux blancs ébouriffés scrute la circulation de la rue.

Quelques années plus tôt à Minneapolis, un autre homme, ici chapeauté, les mains dans les poches d’un imperméable trop grand pour lui, fixe, incertain, celui qui le regarde tandis qu’un autre, sur une autre photographie, avance d’un pas affirmé, le buste penché, absorbé par ses pensées. Seize années séparent ces deux dernières images de Tom Arndt de celle réalisée à Chicago en 1990 sans que rien ne transparaisse. La vulnérabilité d’un individu à un autre est la même, et les tirages du photographe d’une égale grande qualité. À Minneapolis, sa ville natale, à Chicago, où Tom Arndt a vécu plus de dix ans, à New York ou plus généralement dans la région du Minnesota qu’il a sillonnée, le photographe américain capte depuis plus de quarante ans, en noir et blanc, les indicibles détails, faits et gestes du quotidien saisis en marchant dans la ville. Bar, boutique, arrêt de bus, rue, parc d’attractions ou rassemblement populaire reflètent la condition humaine, le quotidien, comme le banal de l’exclusion. Quelques images de paysages élargissent la vision que l’on pourrait avoir de l’œuvre. Après avoir présenté Tom Arndt pour la première fois en France dans sa galerie parisienne Les Douches, Françoise Morin, invitée par la pinacothèque de Vitré, présente un accrochage mélangeant les lieux et le temps. Des premières images de vitrines de magasin en 1970 à aujourd’hui, elle dévoile le regard d’un homme attentif à ce qui l’entoure, l’enregistrant avec discrétion, bienveillance et concision, confondant de justesse dans son approche et son cadrage.

« Tom Arnd. Home »

Galerie de l’artothèque, 52, rue de la Poterie, Vitré (35), tél. 02 99 75 23 91.

Légende photo
Tom Arndt, Caramel Corn, Minnesota State Fair, St Paul, Minnesota, 1973, tirage gélatino-argentique de 2009, 27,9 x 35,3 cm, Minneapolis Institute of Art.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°688 du 1 mars 2016, avec le titre suivant : La balade de Tom Arndt

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque