Kassel 12, Münster 07

Forums de l'art contemporain

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 31 juillet 2007

Documenta à Kassel et Skulptur Projekte à Münster. Soit une exposition tous les cinq ans et, à quelques encablures de là, une manifestation attendue tous les dix ans. Autrement dit, un gigantesque « forum périodique de l’art actuel » international et une ode à l’installation dans l’espace public. 2007 sera bien l’année de l’art contemporain : voilà Venise, Kassel et Münster tenus dans un mouchoir de poche. Une bonne raison pour s’attarder en Allemagne en dépit de contenus jusqu’ici restés un brin flous.
À quoi s’attendre ? Au programme de la quatrième édition de Skulptur Projekte chapeautée par Kasper König : la réévaluation des enjeux de la sculpture contemporaine et son articulation à l’espace social de la ville. On annonce Mike Kelley, Martha Rosler, Thomas Schütte, Bruce Nauman et Dominique Gonzalez-Foerster, habituée du coin, dont le Parc-Plan d’évasion, sensible œuvre jardin, avait déjà fait sensation lors de la dernière Documenta.
Documenta justement : à Kassel, l’événement est emmené par l’historien d’art, commissaire et ex-secrétaire particulier de l’actionniste viennois Hermann Nitsch, Roger Martin Buergel. Après Harald Szeemann, Rudi Fuchs, Catherine David, et une précédente édition un peu morne accommodée par Okwui Enwezor, le chapitre 12 ambitionne encore de résister à la dissolution sociale et de renouer avec la ville en impliquant largement la population et les entreprises locales.
La première Documenta imaginée par le peintre Arnold Bode en 1955 devait faire office de vitrine culturelle et réconcilier la population avec l’art contemporain. Elle dégageait un point de vue sur la modernité. Buergel y revient de façon oblique et demande dans l’un des trois volets prévus : « La modernité est-elle notre Antiquité ? » C’est à l’Amérique latine, à l’Europe de l’Est, à la Chine qu’il conviendra largement de répondre et de placer cette Documenta sous le signe de ce qui advient.
Un pavillon modulaire de verre d’une surface de 12 000 mètres carrés élevé par les architectes français Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal accueille et regroupe cette Documenta qui entend échapper à toute standardisation : médiums inattendus, modalités d’expositions multiples, confrontations de cultures, plates-formes pédagogiques, mise en relation de revues internationales, contributions écrites de tous registres et même expériences culinaires devraient faire de cette édition une expérience largement pluridisciplinaire lorgnant du côté du sociopolitique.

« Documenta 12 », Kassel (Allemagne), 00 49 180 511 56 11, www.documenta12.de, jusqu’au 23 septembre. « Sculpture Projekte 07 », Münster (Allemagne), www.skulptur-projekte.de, jusqu’au 30 sept.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°593 du 1 juillet 2007, avec le titre suivant : Kassel 12, Münster 07

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque