Dimanche 25 octobre 2020

Joyant à l'honneur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 juin 2003 - 146 mots

En 1829, Jules Romain Joyant (1803-1854) se rend en Italie, où il passe une grande partie de sa vie, à Rome, Florence, Bologne et surtout Venise. Le Musée d'art et d'histoire Louis-Senlecq, à l’Isle Adam (jusqu'au 28 septembre, tél. 01 34 69 45 44), rend hommage au peintre romantique à travers une sélection de paysages italiens. Des dessins préparatoires, esquisses et ébauches de l'artiste sont exposés en regard de peintures abouties, afin de mieux saisir ses méthodes de travail. Une section réunissant différents appareils d'optique est dévolue aux techniques utilisées par les paysagistes pour exécuter fidèlement leurs compositions. Le catalogue paru à l'occasion (éditions Somogy, 254 p., 40 euros) offre de belles reproductions des nombreuses vues de Venise et autres villes italiennes qu'il réalisa, tels Palais des Doges vu des Esclavons, Venise, Église des Jésuites, Le Campo-Vassino, à Rome, ou encore Palais des ducs de Ferrare.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°173 du 13 juin 2003, avec le titre suivant : Joyant à l'honneur

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque