Mercredi 21 février 2018

Jean-Christophe Ballot, visions australiennes

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 27 août 2007

D’un voyage en Australie, effectué il y a deux ans, le photographe Jean-Christophe Ballot a rapporté tout un ensemble d’images surprenantes que présente aujourd’hui Christine Phal.
Le point commun de ces clichés est de révéler un aspect inattendu du paysage ou des éléments qui le composent que, seule, la photographie est à même de rendre. Questions de cadrage et d’instantané de la prise de vue.
Le premier lot est constitué d’images de pinacles et de termitières. Ici, le désert du sud-ouest australien et les restes géologiques d’un paysage minéral érodé ; là, le nord-ouest arboré et le fruit d’un long travail animal.
Ici et là, curieusement, des formes sculptées semblables, les unes par soustraction, les autres par addition, et la photographie qui leur confère un même « statut de statue ».
Quant au second lot d’images que présente Jean-Christophe Ballot, il fait davantage référence à la peinture, une peinture monochrome et gestuelle. Il en est ainsi de ses vues de la montagne rouge sacrée, située en plein cœur du continent, comme de ces fouillis sombrement inextricables de la forêt tropicale.
Partout, la même intensité et le même sentiment d’infini.

« Jean-Christophe Ballot », galerie Christine Phal, 29 rue Mazarine, Paris VIe,tél. 01 43 29 85 35, www.galeriephal.com, jusqu’au 15 mai 2006.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°580 du 1 mai 2006, avec le titre suivant : Jean-Christophe Ballot, visions australiennes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque