Vendredi 14 décembre 2018

Idéaux vidéo à Genève

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 24 octobre 1997 - 223 mots

Genève va vivre au rythme de l’image animée la première semaine du mois de novembre. Prix, rétrospectives, expositions, séminaires vont se succéder pour la \"7e semaine internationale de Vidéo\", l’une des plus importantes manifestations européennes en la matière.

GENÈVE. La Biennale de l’image rend hommage cette année à trois créateurs aux pratiques fort différentes. La cinéaste belge Chantal Ackerman, après son exposition "D’Est, au bord de la fiction" présentée aux États-Unis puis à la Galerie nationale du Jeu de Paume, bénéficiera d’une rétrospective à Genève, au même titre que l’Alle­mande Rebecca Horn et le Suisse Roman Signer. À côté de la présentation de Ohne Titel, l’installation vidéo réalisée par Fischli et Weiss pour la Biennale de Venise en 1995, cinq commissaires – François Albera, Catherine David, Lynne Cooke, Eva Keller et Stéphanie Moisdon Tremblay – ont été invités à concevoir un programme autour du thème générique du “corps social”. Une compétition internationale donnera également lieu à l’attribution de plusieurs prix, pour un montant global de 20 000 francs suisses (80 000 francs). Quarante bandes présélectionnées parmi les six cents reçues tenteront de séduire les membres du jury : Christian Bernard (président), Charles Esche, Georges Heck, Lynne Cooke et Eva Keller.

7e SEMAINE INTERNATIONALE DE VIDÉO, 31 octobre-8 novembre, 5 rue du Temple, Saint Gervais, Genève, tél. 41 22 908 20 00, tlj 14h-24h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°46 du 24 octobre 1997, avec le titre suivant : Idéaux vidéo à Genève

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque