Mardi 11 décembre 2018

Saint-Jacques-de-Compostelle

Ibère contemporain

Inauguration du Centre galicien d’art contemporain

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 juin 1995 - 249 mots

Deux expositions inaugurent le nouveau Centre galicien d’art contemporain. L’une rend hommage au concepteur du bâtiment, l’architecte Alvaro Siza, l’autre est consacrée à Giovanni Anselmo, dont les recherches sur \"l’outre-mer\" étaient idéales pour ce centre artistique, situé dans une région bordée par l’Atlantique.

SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE - En tout, une quarantaine d’esquisses, de projets et de maquettes exécutés par Alvaro Siza témoignent d’un style résolument postmoderne au carrefour d’inspirations multiples – de Le Corbusier à Frank Lloyd Wright, d’Alvar Aalto à Hans Scharoun. L’œuvre de l’architecte portugais, lauréat en 1992 du Pritzker Prize, est illustrée par la Boa Nova Tea House de Leça de Palmiera et par plusieurs projets de résidences privées au Portugal.

Quelques commandes publiques sont présentées, comme l’école maternelle de Penafield (1984) et la rotonde du centre météorologique de Barcelone (1992). En ce qui concerne Saint-Jacques-de-Compostelle, les différentes phases de la conception du centre et le récent projet pour l’Université d’information scientifique sont bien évidemment exposés.

C’est la première fois que Giovanni Anselmo bénéficie d’une rétrospective en Espagne. L’exposition, ouverte jusqu’à la fin du mois d’août, s’articule autour d’une installation in situ, composée de granit de Galice et de quelques morceaux d’anthologie. Le parcours, intitulé "Vers l’outre-mer", est celui d’un artiste de l’Arte povera, des années soixante à nos jours : des "boussoles" enchâssées aux premières combinaisons de matériaux dissemblables (granit et salades, laine et structures minimalistes), des recherches sur la tension physique (dont l’historique Torsion, de 1968) jusqu’à la dialectique des années quatre-vingt, entre monolithe et monochrome.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°15 du 1 juin 1995, avec le titre suivant : Ibère contemporain

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque