Samedi 28 novembre 2020

Guimet sur un nuage

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 juillet 2005 - 196 mots

PARIS - À l’occasion de son 25e anniversaire, le Musée Ôta de Tokyo a choisi de présenter au Musée Guimet, à Paris, près de 150 œuvres issues de sa riche collection d’estampes et de peintures témoignant de l’art de l’ukiyo-e (images du monde flottant) aux XVIIIe et XIXe siècles.

À partir du XVIIe siècle (début de l’époque Edo), après une longue période de guerres intérieures, le Japon entre dans une ère de paix et de prospérité. Le terme ukiyo-e désigne alors les peintures illustrant avec légèreté les mœurs et plaisirs de la vie. Diffusées grâce à la reproduction xylographique et l’imprimerie, ces images représentent des acteurs, poètes, courtisanes, princes, mais aussi des fêtes traditionnelles, des banquets et des paysages d’une grande délicatesse. Signées Hishikawa Moronobu, Suzuki Harunobu, Katsushika Hokusai ou Utagawa Hiroshige, les pièces sont exposées durant seulement six semaines en raison de leur grande fragilité. Comme le soulignait le conservateur en chef et vice-directeur du Musée Ota, Seiji Nagata, dans un récent entretien (lire le JdA n° 213, 15 avril 2005), « jamais plus nous ne montrerons cet ensemble, l’événement est donc exceptionnel ».

« Chefs-d’œuvre du Musée Ota de Tokyo », Musée national des arts asiatiques-Guimet, 6, place d’Iéna, 75116 Paris, tél. 01 56 52 53 00. Jusqu’au 15 août.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°219 du 8 juillet 2005, avec le titre suivant : Guimet sur un nuage

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque