Grattages ou incisions

L'ŒIL

Le 25 août 2008

Poursuivant avec obstination sa politique d'expositions rigoureuses consacrées aux artistes qu'il défend, Serge Lemoine propose ce mois-ci un accrochage des collages de Léon Polk Smith (1906-1996). Trente-quatre d'entre eux proviennent d'une donation de l'artiste au musée de Grenoble. L'emploi de la courbe et l'utilisation de deux couleurs principales sont sans doute les deux caractéristiques de ses travaux abstraits. Dans ses collages des années 1954-60, Polk Smith crée des lignes indéterminées courbes et des ellipses blanches sur fond noir. Ce travail est réalisé à partir de traces de gouache blanche, de déchirures de papier, de grattages ou d'incisions. Plus tard ces formes blanches apparaîtront sur fond de couleur.

GRENOBLE, Musée de Grenoble, jusqu'au 21 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°499 du 1 septembre 1998, avec le titre suivant : Grattages ou incisions

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque