Vendredi 14 décembre 2018

Paris-1er

Grand ménage au château

La Conciergerie - Jusqu’au 24 février 2013

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 22 janvier 2013 - 331 mots

Demeure hantée, de la Belle au bois dormant ou du roi Arthur, le château médiéval incarne le monument de fantasme par excellence.

À travers les âges, le château et l’abbaye exercent en effet une intense fascination sur les artistes, tout en irriguant l’imaginaire collectif, à travers la littérature puis le cinéma et la bande dessinée. Dès le Moyen Âge, le monument constitue un motif de prédilection pour les peintres qui le représentent de façon réaliste, mais aussi de manière fortement idéalisée et symbolique.

Aux Temps modernes, il perd de son aura, alors que l’Antiquité s’impose comme la nouvelle référence. Après la Révolution, l’architecture gothique se voit consacrée comme l’étendard de l’art français et s’inscrit dans la construction de l’identité visuelle d’une nation embryonnaire. Objet de culte pour les érudits, qui participent à sa sauvegarde et sa restauration, le monument devient aussi le cadre, et parfois même le personnage principal, d’une littérature populaire dont les thèmes et illustrations continuent encore d’inspirer les films historiques et l’heroic fantasy. 

Sous les puissantes voûtes de la Conciergerie, le Centre des monuments nationaux plonge ses visiteurs dans cette histoire millénaire au sein d’un riche parcours – près de trois cents pièces – servi par une scénographie théâtrale qui ressuscite les légendes dorées et sombres des monuments. Manuscrits enluminés, dioramas, films, jouets, mais aussi dessins d’architectes et peintures troubadour racontent l’origine de cette passion et les raisons de sa survivance à l’époque contemporaine.

Si le XIXe, siècle de l’Histoire, est abondamment représenté, notamment par Viollet-le-Duc et Gustave Doré, la création contemporaine n’est cependant pas en reste, avec des œuvres signées Schuiten ou Pascal Navarro. Car une des réussites de l’exposition est de parvenir à faire coexister des pièces, de registres très différents, capables de séduire un très large public, allant des férus de patrimoine aux enfants captivés par des jouets pétris d’idéal chevaleresque, en passant par les amateurs d’art contemporain.

Voir « Rêve de monuments »

La Conciergerie, palais de la Cité, 2, boulevard du Palais, Paris-1er, www.conciergerie.monuments-nationaux.fr

Voir la fiche de l'exposition : Rêve de Monuments

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°654 du 1 février 2013, avec le titre suivant : Grand ménage au château

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque