Dimanche 17 novembre 2019

Goya sur le tard

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2006 - 90 mots

NEW YORK - La Frick Collection, à New York, propose de redécouvrir l’œuvre tardif de Goya (1746-1828), plus particulièrement les créations réalisées lors de son exil volontaire à Bordeaux entre 1824 et 1828. L’exposition s’attarde sur cette production singu­lière, que l’on peut aujour­d’hui qualifier de « moderniste », mais qui n’eut aucune influence directe à l’époque.
Sont réunis une cinquantaine de peintures, de miniatures en ivoire, de lithographies et de dessins provenant de collections internationales, publiques et privées.

« Œuvres tardives de Goya », Frick Collection, 1 East 70th Street, New York, tél. 1 212 288 0700.
Du 22 février au 14 mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°230 du 3 février 2006, avec le titre suivant : Goya sur le tard

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque