Samedi 14 décembre 2019

Paris-16e

Génial Alvar Aalto

Cité de l’architecture et du patrimoine - Jusqu’au 1er juillet 2018

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 30 avril 2018 - 571 mots

Soixante dessins, une vingtaine de maquettes, des éléments de mobilier, des œuvres d’art et d’immenses photos historiques et contemporaines… Le temps d’une exposition, les murs et l’espace de la Cité de l’architecture s’ouvrent à la lumière et à la fluidité pour illustrer les visions du plus célèbre des architectes finlandais, Alvar Aalto, amoureux des formes, de la nature et des matières.

Le premier bâtiment historique d’Alvar Aalto, le sanatorium de Paimio en Finlande, inauguré en 1933, illustre cet art avec éclat : lumière abondante, soleil, couleurs gaies, meubles fonctionnels. Ses différentes parties s’étendent en volumes librement groupés convergeant vers l’entrée principale. Un agencement ingénieux qui donne au complexe sa dimension humaine. La bibliothèque de Viipuri conçue à la même époque fait l’objet de nombreuses recherches, desquelles émergent un plafond ondulé en lattes de bois pour l’acoustique de l’auditorium, des puits de lumière coniques, des lanterneaux diffusant une lumière diffuse réglable. La qualité de la lumière, interaction avec l’espace et l’usager, représente pour Aalto un enjeu essentiel. Il fait sien le credo du designer danois Poul Henningsen : la source lumineuse doit être présente mais jamais brutale, toujours indirecte.

L’importante couverture médiatique suscitée par ces réalisations assoit sa réputation non seulement comme architecte, mais également comme designer : la chaise empilable Paimio, le fauteuil Paimio 41 en bois cintré qui a contribué à réintroduire le bois dans le design, le tabouret 60 empilable à trois pieds en bouleau lamellé courbé, réalisés pour les deux édifices, furent accueillis avec enthousiasme au Fortnum & Mason de Londres en 1933. Afin de répondre à la demande de plus en plus forte du public, Alvar Aalto et sa conjointe Aino fondent en 1935 la société Artek. L’héritage d’Aalto sera fortement marqué par son travail de designer. Ainsi les sièges rappellent les ondulations des plafonds d’Aalto, lesquelles renvoient au mythique vase Savoy, inspiré des mouvements d’une jupe de cuir, devenu le symbole du design scandinave. On retrouve cette forme ondulante, désormais la signature d’Aalto, sur le mur en bois du pavillon finlandais de l’Exposition internationale de New York de 1939, sur les bâtiments de la résidence universitaire du MIT et à l’intérieur de la Villa Mairea, l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture résidentielle du XXe siècle, où le jeu des espaces irréguliers, qui appelle « aux déplacements naturels de l’homme », trouve un écho dans plusieurs aspects du design de la villa. Bâtie au centre d’une forêt de pins, elle est un excellent exemple des désirs d’Aalto de créer une unité entre l’œuvre architecturale et la nature. En France, le seul témoignage de l’architecture d’Aalto est la maison Carré, construite pour le marchand d’art Louis Carré, dont le résultat est un espace clair au plafond ondulant et aux murs blancs, ponctué de lattes verticales dont le volume sinueux conduit le visiteur de l’entrée au séjour dans un mouvement fluide. Après la guerre, Aalto met ses talents d’urbaniste au service de la Finlande et de son réaménagement. Il concevra des édifices publics importants, tels que l’hôtel de ville de Säynätsalo, l’école Polytechnique d’Helsinki, le campus universitaire de Jyväskyla, la maison de la culture et le palais Finlandia d’Helsinki. Sa dernière œuvre, l’opéra d’Essen en Allemagne, terminée quinze ans après sa mort, doit ses exceptionnelles qualités acoustiques à ses murs doucement incurvés sous un toit ondulé qui monte au-dessus de l’auditorium.
 

« Alvar Aalto, architecte et designer »,
Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1, place du Trocadéro, Paris-16e, www.citedelarchitecture.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°712 du 1 mai 2018, avec le titre suivant : Génial Alvar Aalto

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque