Bignan (56)

François Dilasser peintre !

Domaine de Kerguéhennec jusqu’au 29 septembre 2013

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 26 juin 2013 - 253 mots

La peinture est à l’honneur cet été au Domaine de Kerguéhennec, et quelle peinture ! Pas celle que l’on découvre avec curiosité et que l’on oublie vite.

Celle qui offre au spectateur ce plaisir si fragile de regarder longuement et en toute humilité des matières, des formes et des couleurs posées sur une toile. Jusqu’à perdre conscience du temps qui s’écoule. Les œuvres de François Dilasser (1926-2012), présentées tout l’été dans les vastes écuries et dans des salles du château, et celles de Tal Coat (1905-1985), auxquelles un espace d’exposition permanent est désormais dédié, sont riches de cette même qualité rare : une présence sans ostentation qui peu à peu s’impose, comme une évidence.
L’exposition « François Dilasser » réunit des œuvres que l’artiste a toujours souhaité conserver à ses côtés et qui l’ont accompagné dans ses recherches picturales. Procédant par séries – Chute d’Icare, Métamorphoses, Têtes, Paysages… –, le peintre semble découper sur la surface de la toile des fragments d’univers, des cartographies absolument libres et subjectives de regards possibles sur le monde. Comment ne pas parfois songer à ces signes magiques tracés par les aborigènes d’Australie, avec une volonté de rendre visible une réalité imaginaire et pourtant absolument tangible ?
Dilasser est un peintre venu lentement à la peinture, avec une conscience aiguë que cela l’engageait pleinement. Il a exposé pour la première fois à 44 ans. Depuis, il n’a cessé de peindre, jusqu’à sa mort. Il a bien fait !

« François Dilasser. Rétrospective »

Domaine de Kerguéhennec, Bignan (56), www.kerguehennec.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°659 du 1 juillet 2013, avec le titre suivant : François Dilasser peintre !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque