Bruxelles (Belgique)

Francisco Tropa, animateur de pensées

Art contemporain

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 23 septembre 2013 - 300 mots

Trente-six présences énigmatiques d’une excitante diversité accrochent le regard du visiteur pénétrant dans l’espace cubique immaculé de La Verrière. Aucune hiérarchie autoritaire ne s’impose.

Des sérigraphies hautes en couleur, des tirages photographiques, des objets réalisés avec soin, posés sur le sol ou regroupés sur une table noire ou sur des planches blanches reposant sur des tréteaux, dessinent une vision du monde à l’évidence totalement métaphorique. Mais de quelles métaphores s’agit-il ? Francisco Tropa – né en 1968, il a représenté le Portugal à la Biennale de Venise 2011 – est clair : c’est à chaque spectateur d’inventer sa propre lecture de l’exposition.

Quel rapport peut-il y avoir entre Partie submergée, une rigoureuse sculpture en « marbre blanc, bocal en verre, sable et or » de 2008 et La Montagne du Nord, une sérigraphie de 2013 ? Tout simplement le titre de l’exposition : « Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte ». Titre sibyllin s’il en est tant il évoque des mythes et légendes par définition invérifiables. Là est toute l’énergie de Tropa : se laisser porter par les sens possibles des formes qu’il met à jour, en toute érudition, et plus encore en toute imagination. Cette exposition, qui constitue le premier chapitre monographique du cycle « Des gestes de la pensée » initié par Guillaume Désanges [lire L’Œil n° 658], permet au spectateur non pas d’éprouver passivement le travail de l’artiste, mais de le ressentir, cerveau et corps en éveil, comme une vive matérialité totalement subjective. Avec ce plaisir précieux de pouvoir s’attarder à détailler telle ou telle sculpture, tant l’artiste est attentif aux spécificités et aux richesses des matériaux, bronze patiné, laiton, verre soufflé de Murano… Le paradis est aussi dans les détails.

« Francisco Tropa – Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte »

La Verrière, 50, bd de Waterloo, Bruxelles (Belgique),www.fondationdentreprisehermes

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°661 du 1 octobre 2013, avec le titre suivant : Francisco Tropa, animateur de pensées

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque