Vendredi 23 février 2018

FotoFest a séduit Houston

Le Journal des Arts

Le 25 mars 2008

En huit ans d’existence, et après avoir traversé une crise financière, FotoFest est aujourd’hui enracinée dans la ville de Houston. Jusqu’au 3 avril, l’unique biennale internationale de photographie des États-Unis, dotée cette année d’un budget de 600 000 dollars, occupe plus de quatre-vingt lieux : musées, galeries, écoles, hangars reconvertis...

HOUSTON (de notre correspondante) - Petite sœur du “Mois de la Photo” parisien, FotoFest, manifestation indépendante à but non lucratif, veut affirmer son originalité par rapport aux institutions américaines. “Pourquoi ce festival reproduirait-il, probablement moins bien, le travail des musées et galeries ? Notre but est de prospecter des domaines qu’ils ignorent et de découvrir de nouveaux champs”, explique Wendy Watriss, co-fondatrice avec son mari Fred Baldwin de la biennale. “Fred et moi prenons la plupart des décisions artistiques, et ceci dans une relative liberté d’esprit parce que nous ne venons pas du monde des musées et de l’histoire de l’art.” Pour elle, si les expositions de cette année ne dessinent pas vraiment de tendances, c’est que dans leur exploration des nouveaux outils offerts par le progrès technologique, nombre d’artistes choisissent délibérément de travailler avec la photogravure, le cyanotype, les tirages à la gélatine et autres procédés anciens, ou bien mêlent l’ancien et le nouveau. Durant FotoFest, se tient également une vente aux enchères, ainsi que le “Meeting Place” où photographes et artistes peuvent présenter leurs travaux à des conservateurs. D’ailleurs, une exposition intitulée “Les découvertes du Meeting Place” propose des œuvres des biennales précédentes. Enfin, FotoFest participera à la grande réunion virtuelle des “Mois de la Photo” dans le monde. Un site Internet doit présenter jusqu’en septembre 2001 un Festival of Light, accueillant les images de vingt-deux “Mois”. Six millions de visiteurs sont attendus.

- FotoFest 2000, Houston, Texas, jusqu’au 3 avril, informations : tél. 1 713 223 5522 ou www.fotofest.org

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°101 du 17 mars 2000, avec le titre suivant : FotoFest a séduit Houston

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque