musée

Expérience sonique, processus électronique

Par Frédéric Bonnet · L'ŒIL

Le 1 juin 2002

Si musique et arts visuels s’épient, dialoguent et se rencontrent depuis longtemps, l’exposition « Sonic Process », élaborée par Christine Van Assche, ancre son propos dans les processus donnant lieu, depuis une dizaine d’années, à l’émergence d’une culture électronique ; à entendre autant en termes de création que d’économies de production et de diffusion. Déterritorialisation de la création, banalisation de l’emprunt et de l’échange, concentration et gestion globale du circuit suivi par l’œuvre, nouvelles approches du public, sont autant de caractères propres à la musique électronique qui, mis en confrontation avec certaines pratiques artistiques, ne peuvent que révéler des communautés d’actes et de points de vue. Et ce particulièrement dans leur dimension performative et une nouvelle approche de la sonorité et du mouvement générés par l’œuvre d’art. Avant de s’installer au Centre Pompidou à Paris en octobre, « Sonic Process » prend ses quartiers au MACBA de Barcelone. La part belle est faite aux interactions entre sonorités et images, réactives au passage du public (Coldcut) ou qui le conduisent progressivement à une toute autre détermination de l’espace (Doug Aitken), alors que David Shea explore le caractère visuel et cinématographique du son. Musiciens et plasticiens livrent parfois des collaborations inattendues, comme Gabriel Orozco composant un collage de 400 diapositives sur la musique de Tosca. Ou Mathieu Briand qui au sein de son installation où le spectateur peut devenir créateur de sons, convie avec l’association Cercle rouge à une série de performances expérimentales (Crystal Distorsion, Babylon Joke...). Dans le cadre de l’exposition, Cercle rouge a organisé un événement à Marseille, alors que le MACBA accueille toujours le festival Sonar, devenu en quelques années l’une des têtes de pont pour la diffusion de la création électronique. Soit autant de nouvelles interconnexions...

- BARCELONE, MACBA, 4 mai-30 juin, festival Sonar, 13-15 juin et PARIS, Centre Pompidou, 19, rue Beaubourg, tél. 01 44 78 12 33, 16 octobre-6 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°537 du 1 juin 2002, avec le titre suivant : Expérience sonique, processus électronique

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque