Dimanche 22 septembre 2019

Bonn

Europa, Europa

Bonn propose une vue d’ensemble de l’avant-garde en Europe centrale et orientale

Le Journal des Arts

Le 1 juin 1994 - 593 mots

Europa, Europa : le siècle de l’avant-garde en Europe centrale et orientale (27 mai au 16 octobre), contrepartie de la Westkunst de 1981, a été proposée en 1990 par la Stiftung Kunst und Kultur du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

BONN - L’événement de l’été, à Bonn, va aider à dissiper une certitude fréquemment exprimée dans les milieux des conservateurs de musée, de Saint-Pétersbourg à Sofia : on y est convaincu que les Allemands – et les Autrichiens – manifesteraient toujours une étonnante réticence à s’intéresser à la culture des États européens qui jouxtent leurs frontières de l’Est.  "Europa-Europa : le siècle de l’avant-garde en Europe centrale et orientale", proposée dès 1990 par la Fondation Art et Culture, est issue du projet non réalisé d’un complément "oriental" à l’exposition Westkunst – Art occidental – montée à Cologne en 1981. L’exposition sera réalisée avec la participation de la nouvelle Kunst und Ausstellungshalle fédérale, où elle sera présentée. Chaque organisme fournira la moitié du coût total de l’entreprise, qui s’élève à près de 10 millions de marks (environ 34 millions de francs).

On y verra les œuvres de quelque cinq cents artistes d’Europe centrale et orientale, qui ont fait partie de "l’avant-garde internationale" de l’art moderne. Plus de deux cents d’entre eux seront des peintres, des sculpteurs, des graveurs, des photographes et des artistes utilisant la vidéo, représentés par environ sept cents œuvres ; les autres illustreront la participation de la région à l’architecture, au théâtre, au cinéma, à la littérature et à la musique. L’exposition, qui ouvrira le 27 mai, ne circulera pas, mais un symposium consacré à certaines des questions qu’elle illustre se tiendra les 24 et 25 septembre.

Ce vaste rassemblement de talents a été réuni sous la direction de  Ryszard Stanislawski, ancien directeur du musée Sztuki de Lodz, et de Christoph Brockhaus, directeur du musée Wilhelm Lehmbruck, à Duisburg, en collaboration avec une équipe internationale de spécialistes et de conservateurs. La section des arts plastiques met à contribution une centaine de collections publiques et privées de toute l’Europe centrale et orientale, et quelques collections occidentales.

Des symbolistes aux surréalistes
Parmi les artistes présentés, beaucoup ont des noms qui ne sont guère familiers au grand public : pour éviter que cela rebute les visiteurs, un grand effort a été fait pour faciliter l’accessibilité de l’ensemble. Cela se reflétera dans la scénographie de l’exposition conçue par le sculpteur tchèque Stanislav Kolibal, ainsi que dans la présentation, dont le style varie selon les onze sections. À partir des œuvres des premières décennies du siècle – symbolisme et premières abstractions de Kandinsky et de Kupka, exemples du cubisme tchèque, œuvres de Brancusi, Archipenko et Lipchitz – on passera aux variantes "mystiques" et "utopiques" du constructivisme : Malevitch et Strzeminski, Tatlin et Rodtchenko, puis à la contribution centre-européenne au surréalisme, spécialement de la part des Tchèques, Josef Sima, Toyen.

Le rôle capital joué par les artistes juifs dans la région sera également mis en lumière. Une exploration documentaire de l’influence du réalisme soviétique, à la fois dans l’U.R.S.S. d’avant-guerre, puis dans le bloc soviétique, servira de prélude aux sections recouvrant les tendances de l’après-guerre, depuis le "Spirituel", Tadeusz Kantor, Jiri Kolar, jusqu’au "Systématique", Victor Vasarely. Les figures contemporaines : Christo, Ilya Kabakov et tant d’autres, apparaîtront dans une section générale qui conclura la séquence historique. La puissante contribution de l’Europe centrale et orientale à la photographie, ainsi que les travaux récents en vidéo, seront également présentés.

Bonn, Kunst und Ausstellungshalle, "Europa, Europa : le siècle de l’avant-garde en Europe centrale et orientale", 27 mai au 16 octobre 1994.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°4 du 1 juin 1994, avec le titre suivant : Europa, Europa

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque