Mercredi 21 février 2018

Espagne et Italie

L'ŒIL

Le 27 août 2008

Avec un remarquable Portrait d’homme du Greco, un spectaculaire retable italien du XVIe siècle intitulé La Vierge et l’Enfant avec saint Pierre et saint Paul, une sensuelle Allégorie de la Vanité de Guido Cagnacci, l’un des plus importants fonds de peintures italiennes du XVIIIe siècle en France, le Musée de Picardie a une collection importante, souvent méconnue. Cet été il met en valeur ses collections espagnoles et italiennes du XIVe au XIXe siècle, à travers 120 pièces fraîchement restaurées, et pour certaines présentées au public pour la première fois. Le lien entre Italie et Espagne est fait avec José de Ribera (1591-1652) et son Miracle de San Donat d’Arezzo. Appartenant à l’école espagnole, il fit, comme beaucoup de peintres de son époque, sa carrière en Italie : une expatriation qui lui valut le surnom « l’Espagnolet ».

AMIENS, Musée de Picardie, jusqu’au 25 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°498 du 1 juillet 1998, avec le titre suivant : Espagne et Italie

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque