Mardi 11 décembre 2018

Ernst épinglé

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 juillet 2009 - 130 mots

Le Musée d’Orsay, à Paris, accueille pour l’été une exposition de collages originaux de Max Ernst qui a déjà fait le tour de l’Europe.

PARIS - Après l’Albertina à Vienne, le Max-Ernst Museum à Brühl (Allemagne), la Kunsthalle de Hambourg et la Fundación Mapfre à Madrid, les 184 collages d’Une semaine de bonté sont présentés pour la première fois en France. Réalisées au cours d’un séjour de trois semaines en 1933 à Vigoleno (Italie), les feuilles sont aujourd’hui conservées à la Fondation Isidore Ducasse à New York (derrière laquelle se cache la collection de l’éditeur et bibliophile Daniel Filipacchi). Une occasion unique d’admirer la virtuosité technique et l’imagination débridée de l’artiste surréaliste.

Musée d’Orsay, 1, rue de la Légion-d’Honneur, 75007 Paris, tél. 01 40 49 48 14. Jusqu’au 13 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°307 du 10 juillet 2009, avec le titre suivant : Ernst épinglé

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque