En janvier, fais ce qu’il te plaît

Une quarantaine de jeunes artistes réunis à Chalon

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 10 février 2009

Depuis 1991, Chalon-sur-Saône accueille tout les ans les arts plastiques dans le cadre des « Janviers en Bourgogne ». Centrée au départ autour d’une personnalité, d’Andrée Putman à Sonia Rykiel, l’exposition change cette année d’orientation pour s’ouvrir aux jeunes artistes européens.

CHALON-SUR-SAÔNE - “Il est important de montrer l’art contemporain, l’art en train de se faire, aux Chalonnais, à un public de province, et ne pas le réserver seulement aux Parisiens”. C’est par ces mots que Dominique Perben, député-maire de Chalon-sur-Saône, a inauguré l’exposition de jeunes artistes de l’Espace des Arts. Ce point de vue part d’un bon sentiment, mais il ne peut se substituer à une réflexion de fond menée en amont de la manifestation elle-même. La Bourgogne ayant noué, au cours de l’Histoire, de nombreux contacts avec l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie et la Belgique, le commissaire de l’exposition Jean-Marc Grangier a invité de jeunes artistes originaires de ces différents pays. Pourtant, si les œuvres sont souvent réunies dans les salles en fonction de leurs sujets – le corps, l’architecture/la machine, le paysage/la nature… –, il manque à la présentation une véritable thématique. Elle ne dépasse pas l’état des lieux, et encore. La prospection à l’étranger semble s’être limitée à une ou deux galeries par pays, à l’exemple du Studio d’Arte Cannaviello de Milan, pour l’Italie, ou de la Galerie H.S. Steinek de Vienne, pour l’Autriche. Outre des interventions dans des vitrines de magasins, la manifestation se poursuit à travers la ville – à la bibliothèque, à l’abattoir et, enfin, au lycée Mathias où un ensemble d’œuvres du Frac Bourgogne sont mon­trées –, malheureusement sans qu’un lien fort n’unisse les différentes expositions. Le souci de rapprocher l’art et le public qui anime les “Janviers en Bour­gogne” est louable. Encore faut-il offrir aux visiteurs les repères nécessaires à une lecture de la création actuelle, aux risques de produire l’effet inverse de celui escompté.

« Janviers en Bourgogne » à Chalon-sur-Saône, TRANSMISSION, jusqu’au 8 mars : l’Espace des Arts, 5bis avenue Niepce, tlj sauf mardi 14h-18h30 ; l’Abattoir, 52 quai Saint-Cosme, merc. et dim. 14h-18h ; bibliothèque, place de l’Hôtel-de-Ville, mardi 13h30-19h, merc. 10h-18h, jeud.-vend. 10h-12h, 13h30-19h, sam. 10h-16h ; lycée Mathias, 3 place Mathias, lund.-vend. 14h-18h. Rens. tél. 03 85 42 52 00.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°54 du 13 février 1998, avec le titre suivant : En janvier, fais ce qu’il te plaît

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque