Dimanche 25 février 2018

Deux conceptions de l’habitat

Dan Graham et Andrea Zittel à Bâle

Le Journal des Arts

Le 17 novembre 2009

Pour la première fois, tous les Living Units, huit au total, créés par l’artiste américaine Andrea Zittel sont réunis dans une même exposition. Confrontés aux travaux de Dan Graham – des photographies, des modèles d’architecture, ainsi que la vidéo Rock my Religion –, ils ouvrent des perspectives originales sur les conceptions de l’habitat dans la société post-moderne.

BÂLE - L’exposition confronte deux artistes de génération différente mais ayant la même aspiration dans leurs recherches. Dan Graham, né en 1942, et Andrea Zittel, née en 1965, tentent chacun d’évaluer l’espace de vie d’un individu dans la société. Pour le premier, les aspects critiques et conceptuels sont essentiels, tandis que la seconde s’intéresse à la notion d’espace intérieur et à l’interaction entre le domaine privé et public. Les œuvres s’inspirent évidemment de deux formes de pensée très différentes, l’une suscitée dans le contexte des années soixante, l’autre dans les années quatre-vingt-dix.

Dan Graham a commencé à s’intéresser aux cités suburbaines préfabriquées en rédigeant un article intitulé Homes for America (Arts Magazine, 1966/67). Depuis, il n’a cessé de photographier des cités de banlieue pour mettre en évidence l’uniformité et la sérialité, valeurs majeures de l’art minimal. Construc­tions en verre et productions vidéo argumentent également son discours, dont l’aspect phénoménologique n’est pas toujours évident.

Les travaux d’Andrea Zittel sont également le fruit de l’art conceptuel. Elle construit des prototypes, sortes de modules de confort, de séjour, des caravanes, etc. qui sont conçus pour être produits en série. Ses Living Units représentent des propositions de meubles incluant toutes sortes d’activités humaines, tout en libérant l’individu des complexités de la vie. C’est aussi une façon de critiquer les préoccupations de Dan Graham, qui concernent uniquement les structures urbaines, en soulevant des ré­flexions plus contemporaines : la nécessité aujourd’hui d’être mobile et donc de revoir notre manière de vivre, trop sédentaire.

DAN GRAHAM, THE SUBURBAN / ANDREA ZITTEL, \"LIVING UNITS\", jusqu’au 2 février 1997, Museum für Gegenwartskunst, Bâle, tlj sauf lundi, 11h-17h, fermé les 24, 25, 31 décembre 1996 et 1er janvier 1997. Brochure allemand-anglais pour chaque artiste, env. 15 FS.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°30 du 1 novembre 1996, avec le titre suivant : Deux conceptions de l’habitat

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque