Vendredi 22 novembre 2019

Dessine-moi l’Amérique

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 mars 2005 - 207 mots

GIVERNY - Le Musée d’art américain de Giverny accueille 75 œuvres issues de la collection Princeton. Datant du XVIIIe au XXe siècle, elles offrent un panorama de l’histoire de l’art américain. Chronologique, le parcours s’intéresse d’abord aux genres du portrait et du paysage avec Benjamin West, John Singleton Copley, et l’école de la Hudson River, parmi laquelle figurent John Frederick Kensett, George Inness et Jasper Francis Cropsey. Le réalisme américain est représenté à travers les œuvres de Winslow Homer et Thomas Eakins. John La Farge ou Mary Cassatt évoquent la fin du XIXe siècle, tandis qu’Everette Shinn, John Sloan ou George Bellow témoignent de l’importance de l’Ashcan School. Avec le cercle du Stieglitz, Charles Burchfield, Edward Hopper ou Ben Shahn illustrent la première moitié du XXe siècle. L’exposition s’achève sur Arshile Gorky, Jackson Pollock, Stuart Davis, Tom Wesselmann et Wayne Thiebaud.

Parallèlement, l’institution rend hommage à Mary Cassatt avec une douzaine d’aquatintes issues de ses collections, auxquelles ont été associées les feuilles de la Bibliothèque nationale de France.

« De Homer à Hopper : dessins et aquarelles du Princeton University for Art Museum » et « Mary Cassat, impressions », jusqu’au 3 juillet, Musée d’art américain de Giverny, 99, rue Claude-Monet, 27620 Giverny, tél. 02 32 51 92 48.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°211 du 18 mars 2005, avec le titre suivant : Dessine-moi l’Amérique

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque