Samedi 17 novembre 2018

Denis, Vuillard, Laval : sept œuvres pour Orsay

L'ŒIL

Le 1 mai 2003 - 315 mots

Les collections du musée d’Orsay s’enrichissent d’une importante dation de sept peintures de Maurice Denis et de ses amis Édouard Vuillard et Charles Laval, acquises par l’État en 1999 et 2001. La loi régissant la procédure de dation, entrée en vigueur en 1972, permet à tout héritier, donataire ou légataire d’« acquitter les droits de succession par la remise d’œuvres d’art, de livres, d’objets de collection ou de documents de haute valeur artistique ou historique ». Les sept œuvres proviennent de la collection de Dominique Maurice Denis (1909-1997), fils de l’artiste nabi qui avait déjà donné de son vivant plusieurs œuvres à Orsay. Réunies en avril dernier dans l’une des salles du musée, ces toiles significatives vont maintenant, pour la majorité d’entre elles, rejoindre d’autres institutions françaises où elles seront en dépôt. Portrait de l’artiste à l’âge de dix-huit ans (1889) de Maurice Denis et Intérieur avec le Portrait de l’artiste au Christ jaune par Gauguin chez Maurice Denis, peint par Vuillard en 1907 vont au musée de Saint-Germain-en-Laye. Le tableau Jeunes filles à la lampe, de Denis (1891) est destiné au musée des Beaux-Arts de Lyon, tandis que l’huile sur toile de Charles Laval, Femmes au bord de la mer, peinte entre 1887 et 1889, sera présentée au musée Toulouse-Lautrec d’Albi. Après un séjour de deux ans au musée de Grenoble, les Régates à Perros-Guirec (Maurice Denis, 1892) retourneront en Bretagne enrichir les collections du musée des Beaux-Arts de Quimper. Cette peinture mêle habilement les idées de l’école de Pont-Aven aux recherches propres à l’art des nabis, avec un goût prononcé pour le japonisme et l’esthétique décorative. Enfin, Le Menuet de la princesse Maleine ou Marthe au piano (1891), œuvre de jeunesse particulièrement aboutie dans la simplification des formes et la dimension symbolique ainsi que Les Arbres verts (1893), une composition harmonieuse aux tonalités délicates, restent à Paris sur les cimaises du musée d’Orsay.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°547 du 1 mai 2003, avec le titre suivant : Denis, Vuillard, Laval : sept œuvres pour Orsay

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque