Lundi 10 décembre 2018

galerie

De Saint-Rémy à Glanum

L'ŒIL

Le 1 juillet 2000 - 107 mots

Pour tous les collectionneurs, amateurs, l’exposition « Le Rêve de l’Antique » propose quelque 150 tableaux, dessins à la sanguine, pierre noire ou au lavis et plume, aquarelles et gouaches, du XVIe au XIXe siècle. De grands noms, comme ceux de Vasari, Guerchin, Hubert Robert, Clérisseau, Cassas, Bertin, Ingres ou Géricault, côtoient ceux, moins connus, de Pieter Stevens, Dorigny, Desprez, Coste... Les monuments antiques de la Provence sont particulièrement à l’honneur avec quelques représentations (aquarelles et dessins des XVIIIe et XIXe siècles) du Pont du Gard, de Nîmes, d’Arles et, bien sûr, des Antiques de Glanum.

SAINT-RÉMY-DE-PROVENCE, galerie Lestranger, 30 juin-23 septembre, cat., 224 p., 350 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : De Saint-Rémy à Glanum

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque